Yohan Vallée

Directeur artistique d’Appel d’Air
Chorégraphe & danseur

Yohan Vallée se forme au conservatoire d’art dramatique Erik Satie à Paris auprès de Daniel Berlioux (théâtre) et Nadia Vadori-Gauthier (danse)
En 2010, il crée sa première forme chorégraphique, point départ de créations artistiques mêlant danse, théâtre et performance. Naîtront par la suite deux formes courtes présentées au Festival Auteurs de Troubles à Lyon.
À partir de 2011 il poursuit sa formation aux Ballets C de la B en participant aux workshops organisé par les interprètes de la compagnie à Gand (Belgique). La même année il fonde sa compagnie : le collectif Appel d’Air
En 2014, il part vivre à Bruxelles où il collabore avec le Collectif If Human et Gaia Saitta aux Halles de Schaerbeek.
En 2017, il crée son solo Un certain printemps entre Paris et Bruxelles. Résident au Point Éphémère (Paris) et au Garage29 (Bruxelles) pour cette création la pièce sera jouée dans ces deux lieux.
La même année il est assistant chorégraphique pour le solo de Nadia Vadori- Gauthier, Mille et un jours joué à l’Atelier de Paris/CDCN.
En 2018, il rejoint la création de Lisi Estaras et Ido Batash (MonkeyMind Company/ Ballets C de la B), The Jewish Connection Project jouée au MASH Festival (Jérusalem), Julidans Festival (Amsterdam), CAMPO (Gand), ImPulsTanz (Vienne), Dampfzentrale (Bern) …
Fin 2019, il collabore à la création de Topia // A Predicament du chorégraphe Simon Fleury pour le festival Show-Off à la TanzHaus de Zürich.
En parallèle de la création de Mon vrai métier, c’est la nuit qu’il co- chorégraphie et danse avec Jeanne Alechinsky, il travaille à la re-création de son solo Un certain printemps prévue pour décembre 2021 à Danse Dense #le festival à Paris.
Il collabore de nouveau avec Gaia Saitta et Lisi Estaras pour le projet Senza Fine dont l’avant-première aura lieu en juillet 2021 au Festival Paris l’été.

Depuis 2017, il s’engage dans des actions culturelles auprès de lycéens en région parisienne, et est invité par le Musée de la Danse en partenariat avec l’Hôpital Guillaume Régnier (Rennes) pour un atelier avec des adolescents et leurs soignants du service de pédopsychatrie.